Y comme YHWH

J’ai passé des heures à chercher à mieux comprendre le tétragramme dans toutes ses formes comme le nom sacré et ineffable de Dieu, employé 7000 fois dans la Bible. Dans les versions françaises, c’est traduit par « Seigneur, » même si Yahvé se rapproche plus des consonnes hébraïques.

Je l’admets, ce n’est pas une leçon facile à capter pour les plus petits! Mais le bricolage en soi n’est pas compliqué, une fois cousu. Le bonus c’est qu’en tirant des languettes, les enfants sont obligé de lire de droite à gauche – une bonne petite introduction à l’hébreu pour les enfants plus grands.

Une des pensées qui me plaît le plus, c’est que ce nom ressemble a une respiration profonde. Dans un moment de panique ou de calme: inspirez le « Yah » et expirez le « vé. »  Cela nous rappelle le souffle de vie au jardin d’Eden et notre dépendence totale de Lui pour chaque souffle.

Mais la meilleure surprise, c’est que YHWH dans sa forme la plus ancienne – en pictogramme phénicien – cache une prophétie de Jésus ! Même mon élève de 9 ans a réagi avec émerveillement !

Cliquez dessus pour le PDF.

Publié dans Abécédaire biblique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.